Du rêve à la réalité

Un parcours de gagnant…

Ma Naissance, Mes études, Mon parcours professionnel…

 

 

Né le 14 décembre 1962 à Agboville (dans le sud de la Côte d’Ivoire), BICTOGO ADAMA fait ces classes comme tous bons fils de la région au lycée professionnel AGBOVILLE jusqu’à l’obtention avec mention du BAC B (économie appliquée).

C’est en toute continuité qu’il se rend à Paris (France), où il ressort avec en poche un Master en stratégie et Administration d’entreprise à l’institut supérieure de gestion.

 

Dès lors, il s’attaque au monde de l’emploi, où, grâce à son sens du travail et son amour de l’excellence, il décroche en 1990 le poste de Directeur des départements de distribution de gros de la SCOA (SCORE). De 1994 jusqu’à 2000, il est Président Directeur Général de la SDPA (Société de Distribution des Produits Alimentaires). De 2000 à 2002, il conduit le règlement de contentieux de la CARENA avec l’Etat de Côte d’Ivoire en tant que consultant pour le GROUPE BOLLORE.

De 2002 à 2008, il est successivement conseiller Spécial du Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture, Conseiller Spécial à la Primature en charge de la diplomatie et des relations avec les institutions internationales, Conseiller Spécial à la primature en charge de la diplomatie et des relations avec les Institutions Internationales.

De 2008 à 2011, il devient PDG de I.S.D. HOLDING AFRIQUE avant d’être nommé la même année Ministre de l’Intégration Africaine jusqu’à 2012.

Depuis 2013, il est Député d’Agboville, sa ville de naissance et qui l’a vue naître.

 

SNEDAI, ou le défi d’un GAGNANT…

 

En 2007, alors que la Côte d’Ivoire traverse une crise sociopolitique et faire face à un défi majeur qui est la sécurisation des différentes données nationales, Adama BICTOGO décide de mettre sur place une entreprise spécialisée dans l’archivage et la sécurité numérique dénommée SNEDAI (Société nationale d’édition de documents administratifs et d’identité).

L’Etat de Côte d’Ivoire n’hésite pas alors faire confiance à cette jeune entreprise en lui confiant la confection du tout nouveau passeport biométrique, une véritable révolution technologique qui confère désormais aux citoyens des gages de sécurité et de célérité dans le traitement de leur dossier. Son succès grandissant, le gouvernement ivoirien décide d’étendre les tentacules de Snedai Côte d’Ivoire à l’international.

Et propose ses services à l’ensemble des représentations diplomatiques de la RCI dans le monde, soit une quarantaine d’ambassades sur tous les continents.  Après le succès du lancement de sa première filiale, le Directeur général de la société, Adama Bictogo, tente de développer à travers la société un Groupe panafricain multi sectoriel. Et s’appuie essentiellement sur les partenariats techniques et financiers pour consolider la renommée internationale de Snedai Côte d’Ivoire.

 

L’international, un défi…

 

En 2009, le gouvernement togolais confie à Snedai Togo la mise à jour des fichiers électoraux. 2010, Snedai Bénin obtient à son tour la confection des cartes électorales biométriques sécurisées qui seront utilisées désormais pour tous les scrutins présidentiels législatifs et municipaux.

En 2013, Snedai conquiert le Sénégal et le Burkina Faso. En juillet de la même année, Snedai Sénégal gagne le marché de la production des visas biométriques d’entrée dans le pays suite à l’instauration récente des visas pour les ressortissants hors zone Cedeao.

En septembre, le gouvernement burkinabé confie à Snedai Burkina la production et la délivrance de cartes de résidents pour l’ensemble de la diaspora Burkinabé résidant en Côte d’Ivoire, soit près de 3 millions de concernés.

 

Un rêve devenu réalité…

 

En 2013, le groupe monte un nouveau siège à Abidjan (Cocody, Vallon). Et regroupe ses activités que sont la biométrie en tant que cœur de métier, les énergies renouvelables, le transport et le BTP. Avec ses quatre grands pôles, le Groupe Snedai, c’est aussi 20 milliards de francs CFA de chiffre d’affaires et plus de 10 millions de documents sécurisés produits. La société possède à ce jour le centre de production de documents et de cartes sécurisés le plus performant de l’Afrique de l’ouest avec une capacité de 30 000 cartes ou documents par heure.

 

Mais ce qui fonde le succès de Snedai Groupe, c’est le choix d’une nouvelle technologie du visa biométrique, le E visa. Une innovation majeure qui offre la possibilité de faire une demande de visa depuis son domicile, son lieu de travail ou tout autre endroit et obtenir une réponse avec un code barres sur son ordinateur.

Le groupe a ainsi équipé l’aéroport international de Côté d’Ivoire d’un système à la pointe de la technologie qui permet de délivrer sur place un visa à tous les voyageurs à destination du Sénégal, à l’exception des ressortissants de la Cedeao et des pays avec lesquels le Sénégal a signé des accords bilatéraux de dispense de visa.

 

Snedai Groupe, c’est aussi un solide réseau de transport. Par sa filiale STL (Société de transport Lagunaire), il a signé une convention pour le transport de passagers sur le plan lagunaire et la construction de gares maritimes pour un montant global de 40 milliards francs CFA.

Près d’une vingtaine de bateaux sont attendus dans les mois à venir sur un total de 40. Pour le développement du transport fluvial, plusieurs projets sont en gestation en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Guinée Conakry et au Bénin. À travers sa filiale STL, la société compte mettre en circulation plus de 100 bateaux sur 3 ans pour assurer la mobilité des personnes. Mais, il y a aussi Bictogo, « l’écolo ».

 

En partenariat avec le groupe Cobra, Snedai a acquis la construction d’une centrale électrique à charbon propre à San Pédro. 1, 2 milliards d’euros ont été investis pour la centrale et 400 millions d’euros pour le transport du courant, de ce pôle, qui sera le futur hub énergétique de la sous-région.

 

Autre facette du groupe, son projet immobilier. Avec sa filiale Marylis BTP, Snedai présente un vaste projet immobilier. En Côte d’Ivoire, il a entamé la construction d’appartements de haut standing (30 villas doté d’un club house et 70 grands appartements). Coût de l’investissement environ 30 milliards FCFA.

 

La filiale a également investi le Sénégal où il contribue par le biais de sa filiale de droit Sénégalais Marylis et d’entreprises locales reconnues en partenariat avec un groupe international Portugais la construction de l’université de Diamniadio. Avec ses huit filiales réparties en Afrique, ses milliers d’employés, Snedai Groupe compte investir les autres régions du continent et même Outre Atlantique.